Histoire et revue de presse à travers les âges

La mémoire du cinéma de la Chapelle Basse-Mer, de l'association, des bénévoles



Avant propos

Je vous parle d'un temps...
D'un temps pas forcément si vieux, où parler du Cinéma Jacques DEMY de Divatte sur Loire à quelqu'un lui aurait laissé un grand point d'interrogation dans le regard : "Connais pas !". Mais si on lui avait demandé où se trouvait le Jeanne d'Arc à la Chapelle-Basse-Mer, alors là : "A coté du stade, en face de la salle des fêtes !"
Depuis de nombreuses années, Nadine, une bénévole du cinéma, archive consciencieusement les coupures de journaux concernant notre cinéma, dans un cahier. Il y a dans ces articles des photos et des textes qui constituent donc la mémoire de l'association. Etant moi-même bénévole à Jacques DEMY, et m'occupant de la vie du site, j'ai pensé que cela pourrait intéresser certains de connaître l'histoire et la vie de ce cinéma. Je vous présente donc un extrait de ces archives, ainsi qu'un condensé de l'histoire du cinéma.
Pierre Saunière, bénévole projectionniste

Plan de ce site

Sur chaque photo, cliquez pour agrandir
La façade en 1984

Histoire

A partir d'un rapport de stage trouvé dans les archives, l'histoire depuis 1908 du cinéma

Revue de presse

De nombreux articles de journaux

Une bouteille à la mer : recherche photos, articles sur l'histoire du cinéma

Tout est dit dans le titre, contactez-nous si vous avez des documents à nous fournir (que nous rendons, bien sûr)

Comme beaucoup de cinémas en France, c'est d'abord la paroisse qui commence les projections de films

En effet, les salles de patronage cherchent des moyens d'occuper la jeunesse tout en la formant

L'histoire du cinéma commence en 1908, avec l'inauguration d'une salle de patronage à la Chapelle-Basse-Mer, rue des Gringalets (l'actuelle rue du stade), c'est une société gérée par la paroisse. En 1927, l'évéché crée une association loi 1901, gérée par des bénévoles, le nom de cette association est "Société Jeanne d'Arc d'éducation populaire", et dont les buts sont :
- les séances récréatives
- les excursions études
- les conférences
- les formations physiques, intellectuelles et morales de ses adhérents
- le théâtre
Puis rentreront au fil des années la musique et le football dans l'association.

A partir du 10 janvier 1946, le cinéma vient s'ajouter à ces activités. A cette époque, la projection se fait par lanterne Fersiny, et les sièges sont en bois.

Puis en 1956, l'installation cinématographique est entièrement modernisée, et la salle est refaite. Elle sera à nouveau refaite totalement en 1963.

En 1965, le groupe sportif décide de se séparer et de constituer une société indépendante. En 1967, c'est au tour du groupe musical de se séparer de la société Jeanne d'Arc. Le cinéma prenant une grande importance dans la société, le rapport d'activité lui a été entièrement consacré en 1969.

En 1970, le cinéma connait quelques difficultés financières dues aux dettes contractées pour les travaux et à la baisse de fréquentation de la salle.

A partir de 1980, le cinéma est sur le point de baisser le rideau car la baisse des entrées est catastrophique (4000 par an).

En 1983, c'est la création d'une nouvelle société : la société Jeanne d'Arc n'est plus qu'un cinéma.

Toujours en 1983, augmentation des entrées de 2822 en un an. Puis en 1984, les entrées sont en très nette augmentation (10222)

En 1985, c'est l'essai de passage de 2 films par week-end.

En 1994, la mairie achète les murs du cinéma, le nom "Jeanne d'Arc" est remplacé par celui de "Jacques DEMY" et la façade est repeinte à son image.

Ci-dessous, un voyage dans le temps à partir de coupures de journaux

Ces coupures de presse constituent une partie de la mémoire de notre cinéma, ce média permet un simple partage de ces documents à l'attention des bénévoles, anciens ou actuels. Ils proviennent pour la plupart des journaux locaux : Ouest-France, Presse-Océan, L'Hebdo. L'origine est citée lorsqu'elle est mentionnée (manuscrite sur le document).

Septembre 1988 - A nouveau des travaux ont été effectués

La salle Jeanne d'Arc est rénovée par des bénévoles

Ne disposant pas de photos plus anciennes (mais si vous en avez, prenez contact avec moi) , nous commençons la revue de presse en 1988

L'espace Jacques DEMY n'existe pas encore, la salle est propriété de l'évéché

Comme mentionné plus haut dans l'historique du cinéma, c'est en 1994 que la mairie rachètera la salle.

Mars 1991 : un nouveau président

"Robert MORICE élu président du Jeanne d'Arc"

A l'issue de l'assemblée Générale, Robert MORICE remplace donc Michel GRIVARD, après 12 années de présidence.

1991 : deux avant-premières de choix !

"La reine blanche" et "Jacquot de Nantes"

Tournés pendant l'été 1990 en même temps à Nantes, avec des moyens inégaux mais pour des résultats de même valeur, ces deux films, qui sortent à peu près en même temps, ont pu passer en avant-première au Jeanne d'Arc
L'article ci-contre mentionne également la sortie annuelle du cinéma, cette fois-ci au Croisic.

Les sorties de l'association

Dans la vie d'une association, la sortie annuelle (aujourd'hui tous les deux ans) est l'occasion d'une journée sympathique passée dans un autre cadre. C'est souvent l'une des équipes qui organise - en gardant le secret pour un effet de surprise - la sortie.
C'est donc souvent l'occasion d'un article dans le journal, qui en profite pour parler de la programmation du moment.

1993

Une remise de deux médailles du mérite cinématographique

Article sur un compte-rendu d'Assemblée Générale de l'association, avec 2 médaillés.

Octobre 1993

Forte augmentation de la fréquentation du cinéma : + 25% cette année

Depuis 1992 en effet, à peu près tous les cinémas de France étaient en perte de vitesse. On comprend le Jeanne d'Arc d'être fier de sa spectaculaire remontée !

1994 : le Jeanne d'Arc devient Cinéma Jacques DEMY

Inauguration du cinéma, et fresque sur la façade

La salle est inaugurée avec la projection de 2 films de Jacques DEMY : "Une chambre en ville" et "Le sabotier du Val de Loire", et puis bien sûr "Jacquot de Nantes" d'Agnès Varda.

Mars 2005 : changement de président

Après 10 ans de présidence, Dominique Douillard laisse la présidence à Anne-Françoise Pilet, et présente le projet des travaux

La salle va être entièrement rénovée par un important projet de travaux, à partir d'octobre 2005. Elle fermera pendant 6 mois, le hall et la salle sont refaits à neuf. C'est la salle telle que vous la connaissez aujourd'hui.

Décembre 2005 : fermeture pour travaux

Comme annoncé depuis plusieurs mois, la salle va fermer ses portes pour travaux

Cette fois-ci, c'est la bonne date (plusieurs fois repoussée), la mairie commence les travaux.
L'équipe du bureau profite de l'article dans le journal pour présenter les futures nouveautés dans le hall, et faire la promotion auprès des communes avoisinantes.

2006 AG et ré-ouverture

AG en avril, réouverture après travaux en septembre

Les travaux sont en cours pendant les 6 premiers mois, puis l'association va pouvoir reprendre son fonctionnement normal. On peut noter la recherche de bénévoles, car il n'y a plus que 39 personnes en 2006.

Janvier 2010 et février

Un petit point sur le cinéma Jacques DEMY

Il est bon de faire un point, de rappeler l'histoire de ce cinéma (cette page internet en est une preuve...), Anne-Françoise, la présidente de l'association qui gère le cinéma fait donc un point autant sur le positionnement de la salle sur la commune que sur la fréquentation de l'année passée. L'historique de la salle n'est pas oubliée, où l'on y apprend l'apparition du cinémascope en 1956.
A ce propos, les deux appareils 35 mm qui sont exposés dans le hall sont les deux appareils qui servaient jadis en projection du temps de la salle Jeanne d'Arc. Ils avaient été achetés d'occasion au cinéma Appolo de Nantes.

Février 2014

A nouvelle année, nouveau festival !

2014 suit les traditions : un nouveau festival se prépare activement, les bénévoles sont à pied d'œuvre. Plusieurs activités sont activement préparées, dont un défilé de mode avant la séance de "Yves Saint-Laurent.
Et puis revoir ou peut-être découvrir "Ben-Hur" en version restaurée sur grand écran en cinémascope, quel bonheur !

Avril 2018

Un ciné-débat qui attirera un grand nombre de spectateurs

Le sujet de ce ciné-débat est d'une actualité assez chaude encore, et la qualité du documentaire et des différents intervenants assureront une nouvelle belle soirée à Jacques DEMY.

Cinéma Jacques DEMY Cinéma Jacques DEMY

Nous recherchons pour enrichir cette modeste page d'autres archives, notamment des photos de l'ancienne salle. Si vous avez des documents à nous prêter, merci de prendre contact avec Pierre en cliquant sur ce lien : Pierre